Action

Analyse

Bilan de compétence : Le « bilan de compétences » est la forme la plus classique d’accompagnent lors de réorientation professionnelle, burn-out, ou licenciement. Il est censé faire la synthèse des compétences qu’une personne a pu acquérir lors de son parcours professionnel. Il inclut aussi une analyse de ses motivations. Il aboutit à la définition d’un projet professionnel adapté au marché de l’emploi et / à la définition d’un projet de formation continue ou complémentaire. Il est malheureusement très fréquent que le sujet reste presque autant dans le flou et dans le doute après le bilan de compétences qu’avant.

Boris Cyrulnik

Contexte déclencheur de l’excellence

Créativité

Coaching : Le coaching professionnel se définit comme une relation suivie dans une période définie qui permet au client d’obtenir des résultats concrets et mesurables dans sa vie professionnelle et personnelle. A travers le processus de coaching, le client approfondit ses connaissances et améliore ses performances. Le coaching peut se pratiquer en séances de face-à-face, au téléphone ou en séances collectives, voire dans un lieu spécifique (Coaching sportif). Le coaching peut être utilisé parallèlement à un travail de psychothérapie mais il ne saurait s’y substituer. (source ICF France)

Le coaching non professionnel correspond à la tambouille personnelle du soi-disant coach, qui généralement n’a ni superviseur, ni certification d’Etat, ni cadre de coaching, ni charte déontologique. Il est la plupart du temps gratuit et proposé par un ami sans travail stable qui dit avoir trouvé sa vocation mais qui envoie tous les signes de quelqu’un qui se cherche. Cet ami n’est pas mal intentionné, il est dans un réflexe naturel pour la plupart d’entre nous êtres humains : chercher à résoudre son propre problème chez les autres (Ce qui présente de nombreux bénéfices secondaires : à commencer par le confort et la sécurité psychologique qu’apportent ce schéma).

Coaching de transition : Le coaching de transition professionnelle s’adresse aux salariés qui sont amenés à quitter leur entreprise dans le cadre d’une mobilité externe. Elle s’inscrit dans une démarche de repositionnement sur le marché du travail. L’objectif du coaching de transition professionnelle étant de permettre au salarié de changer de cap professionnel, d’optimiser ses démarches de recherche d’emploi. Il est effectué par un coach indépendant, appartenant à un cabinet de coaching ou à un cabinet d’outplacement. La plupart du temps le coaching de transition fonctionne bien pour ceux qui n’ont pas de doutes sur la prochaine étape professionnelle. Ceci car les coachs sont bien équipés pour faciliter une personne vers ses objectifs. Paradoxalement il fonctionne souvent très mal pour les personnes qui se cherchent, cherchent leur prochaine étape professionnelle ou doutent, car le coach ne dispose que d’outils très limités et souvent limitants pour aider une personne à mieux se connaitre: outils tels que le MBTI®, la Process Com®, l’énnéagramme, ou autres tests souvent avec des couleurs. Après ces tests, la personne garde ses doutes mais culpabilise souvent d’en avoir car elle a fait des tests donc elle pense que si elle ne se connait pas c’est parce que elle doute plus que les autres.

Eben Pagan : 
Né en 1971, dans la campagne profonde de l’Amérique, parti de rien et aujourd’hui multimilionnaire, Eben Pagan est un entrepreneur, auteur et conférencier américain, connu pour son expertise en marketing, particulièrement le marketing digital pour le entrepreneurs. Il de fit connaitre pour la 1ère fois sur le marché du coaching en séduction sur Internet Double Your Dating, qu’il créa sous le nom de scène David DeAngelo, puis il dériva vers le développement personnel en créant un programme de PNL, sur les typologies de personnalité et sur la spirale dynamique en ligne avec Wyatt Woodsmall et enfin revint à son coeur de métier le marketing de produits d’information digitales édités par des entrepreneurs.

Il est connu pour « sa capacité à trouver, rechercher et créer des produits de valeur qui sont en forte demande ». Il crée ses produits sur la base des commentaires qu’il a reçus du marché ». Il est aussi connu pour sa nature sympathique, sa puissante capacité d’analyse, son approche très pragmatique et sa pédagogie à la fois structurée et facile à comprendre.  »

Ecologie de travail

Enneagramme : L’ennéagramme est, à l’origine, une figure ésotérique (le mot a été construit avec la racine grecque ennea qui signifie neuf et gramma dont le sens est figure) utilisée par Georges Gurdjieff. L’ennéagramme des 9 types de personnalité, est un modèle de personnalités, de développement personnel et spirituel inventé par Oscar Ichazo, et ensuite réconcilié avec la psychologie moderne par Helen Palmer dans les années 1970. Il s’est diffusé comme une méthode de développement personnel au travers de divers auteurs à partir des années 1970 aux États-Unis dans le courant de la psychologie humaniste. Ce modèle de personnalité méthode est aujourd’hui également utilisée dans le domaine du management, et fait l’objet de nombreux séminaires, formations, et contenus digitaux. Victime de son succès, ce modèle est aussi devenu l’assise de méthode ésotériques et psychologisantes qui font que la milviludes alerte sur les potentielles dérives sectaires de certaines approches de l’énnéagramme. Concrètement : un psychologue de renom peut vous donner une vision de synthèse sur la psychologie grâce à ce modèle, et à l’extrême inverse vous aurez des gurus qui utiliseront ce même modèle pour expliquer que les martiens sont venus sur terre et que la plupart de nos technologies sont Alien.

Excellence

Expertise

FLOW : En psychologie positive, le flow (littéralement flux en anglais), ou « la zone », est un état mental atteint par une personne lorsqu’elle est complètement plongée dans une activité, et se trouve dans un état maximal de concentration, de plein engagement et de satisfaction dans son accomplissement. Fondamentalement, le flow se caractérise par le fait d’être complètement absorbé par ce que l’on fait ou « pleinement à ce que l’on fait ». Voici les caractéristiques du FLOW :

  1. Notre concentration est intensément focalisée sur le moment présent
  2. Disparition de la distance entre le sujet et l’objet
  3. Perte du sentiment de conscience de soi car on est tellement à ce que l’on fait qu’on n’est plus centré sur notre petite personne
  4. Sensation de contrôle de l’action que l’on mène
  5. Distorsion de la perception du temps car on est focalisé sur l’action que l’on mène
  6. L’action que l’on mène est source de satisfaction en elle-même
  7. Rétroaction immédiate (les réussites et difficultés au cours du processus d’action sont immédiatement repérées et le comportement ajusté).
  8. Sentiment que l’action que l’on mène va potentiellement réussir
  9. Sentiment que l’action que l’on mène est tellement passionnante que nos autres besoins semblent négligeables

Identité

Identité narrative

Ikigaï

Intention fondamentale

MBTI

Mihaly Csikszentmihalyi

Mémorisation

Mode Opératoire

Objectif Déclencheur

Paradoxe

Passion

Pierre Vermersch

Plaisir dans l’action

Preuve : On cherche des preuves lorsqu’on a pour objectif de ne pas se tromper. Par exemple lorsqu’on va appliquer un traitement médical, faire une intervention chirurgicale, construire un pont (calcul des charges), ou condamner un individu à une peine d’incarcération. Pourquoi ? car dans tous ces cas là, il serait criminel de se contenter du subjectif. Dans l’approche du profiling de talent, on considère qu’on oriente pas un individu sur son avenir simplement sur la base d’éléments subjectifs car on considère que « mal orienter quelqu’un » n’est peut-être pas criminel, mais presque. Voici d’autres façons d’appliquer le concept de preuve dans d’autres disciplines :

  • En mathématiques et en informatique : la preuve est synonyme de démonstration.
  • En sciences expérimentales : on parle de preuve expérimentale lorsque le résultat d’une expérience permet de valider ou d’invalider une théorie.
  • Dans la médecine moderne : l’évaluation des thérapeutiques est fondée dur l’approche empirique dite médecine fondée sur les preuves / fondée sur les faits
  • En droit civil français, la preuve est la démonstration de la réalité d’un fait, d’un état, d’une circonstance ou d’une obligation, dans le but de faire valoir une prétention, c’est-à-dire l’objet d’une demande à laquelle une partie engagée dans une procédure judiciaire sollicite qu’il lui soit fait droit. Il s’agit d’une notion fondamentale, car en cas de contestation, ne pas pouvoir prouver son droit revient à ne pas en avoir.
  • En droit pénal, civil et administratif français, le principe de la présomption d’innocence pose le principe selon lequel c’est au demandeur (l’accusation) d’apporter la preuve.

Profiling :

Réussir dans le plaisir :

Robert Dilts :

StrengthFinder :

Talent : 

Talent Unique :

Tests de personnalité

Vocation

Wyatt Woodsmall

Aller en haut